Mots-clés: actu, blog

Au lycée, agriculteurs et cuisiniers de demain travaillent déjà ensemble

Pontivy. Au lycée, agriculteurs et cuisiniers de demain travaillent déjà ensemble

Des lycéens de Pontivy (Morbihan) en filière agricole et cuisine ont partagé leurs savoir-faire pendant deux jours, dans le cadre de l’opération Agrichef. Mercredi 5 février 2020, ils visitaient l’exploitation agricole du Gros-chêne avant de passer dans les cuisines du lycée Saint-Ivy le lendemain.

« De la fourche à la fourchette », résume Mickaël Tanguy, enseignant au lycée du Gros-chêne. Ses élèves et leurs homologues du lycée Saint-Ivy à Pontivy ont passé deux jours ensemble à partager leur savoir-faire et faire découvrir leurs métiers. Ils participaient pour la 3e année à l’opération « Agrichef », à l’initiative d’Agriculteurs de Bretagne.

 

Comment sont faits les produits ?

Mercredi 5 février, les élèves de première CGEA du Gros-chêne, futurs exploitants ou salariés agricoles, ont fait visiter les exploitations et ateliers de production de l’établissement aux élèves cuisiniers du lycée Saint-Ivy. Ces derniers ont ainsi pu découvrir « comment on élève les animaux ? Quelle alimentation ? L’aspect nutritionnel », explique Isabelle Boutserin, coordinatrice du campus IPF3A, dont fait partie le lycée du Gros-chêne. « Certains élèves cuisiniers n’avaient jamais touché d’animaux ». L’occasion aussi de découvrir la production des produits qu’ils cuisineront demain, comme les œufs, le lait et la viande. Ensuite, direction le magasin de producteur du lycée. Le chef Thierry Galais, professeur à Saint-Ivy, a appris aux élèves à bien sélectionner leurs produits.

 

 

Cuisiner local et de saison

Ce jeudi 6 février, les élèves de Saint-Ivy prenaient la main. Ils transmettaient leur savoir-faire en cuisine à leurs camarades du Gros-Chêne. Cette fois, les futurs agriculteurs étaient moins à l’aise. « Certains avouaient n’avoir jamais cuisiné de leur vie », rapporte Isabelle Boutserin.

 

Sous les consignes du chef Thierry Galais, en une matinée, la vingtaine d’élèves devait préparer un repas complet pour une trentaine de personnes. Au menu : velouté de lentilles corail et choux fleurs, couscous d’agneau et ses légumes du moment et crêpes aux pommes rôties. « C’est bien de montrer aux futurs cuisiniers que l’on peut se fournir avec des produits locaux et de saison », estime Isabelle Boutserin. Le tout en agriculture biologique, comme l’est l’exploitation du Gros-Chêne.

 

Pour finir, tout le monde à table. Élèves et enseignants ont pu savourer leur travail, servis, bien sûr, par les élèves de la filière hôtelière du lycée Saint-Ivy.

Quatre étudiants du lycée iront au Salon de l’agriculture avec Madona

Pontivy. Quatre étudiants du lycée du Gros-Chêne iront au Salon de l’agriculture avec Madona

Inscrits en BTS au lycée du Gros-Chêne de Pontivy (Morbihan), quatre étudiants se sont lancés dans le Trophée national des lycées agricole. Le concours doit les conduire au Salon de l’agriculture de Paris où ils présenteront leur vache, une Prim’Holstein, nommée Madona.

Mathilde Travers, Simon Colin, Adeline Faoucher et Laurène Moisan, étudiants de BTS ACSE (analyse et conduite des systèmes d’exploitation) du lycée du Gros-Chêne se sont lancés dans le Trophée national des lycées agricoles. Le concours doit les conduire au Salon de l’agriculture de Paris (du 22 février au 1er mars), où les quatre camarades présenteront leur vache, une Prim’Holstein, nommée Madona.

« Dans le cadre de notre BTS, nous devons réaliser un projet d’initiative et de communication. Il consiste à se fixer un objectif et à mettre en œuvre une succession d’actions et d’initiatives permettant sa réalisation : communication, maîtrise des langues étrangères, présentation de bovins… »

Le concours se décline en cinq épreuves : « la réalisation d’une page de réseau social, la communication avec une affiche, la manipulation d’un bovin en toute sécurité, sa présentation, avec une partie en langue étrangère et l’implication des étudiants dans leur projet » , précise Laurène Moisan.

Vivre sans frontières a collecté 300 kg de matériel sportif pour le Burkina Faso

Vivre sans frontières a collecté 300 kg de matériel sportif pour le Burkina Faso

Lecture : 2 minutes

300 kg de matériel et équipement sportifs ont déjà été envoyés au centre de formation Avenir Football-club, au Burkina Faso. Mathieu, Thiam et Seydou, les trois étudiants fondateurs de l’association Vivre sans frontières, continuent de se mobiliser.

Mathieu Reminiac, Thiam Elhadji Yague et Seydou Ouedrogo, trois étudiants en deuxième année de BTS science et technique des aliments (STA2) au lycée le Gros-Chêne, à Pontivy, avaient organisé, en mars 2019,une collecte de matériel sportif et équipement ainsi qu’un match de gala au profit du centre de formation Avenir Football-club du Burkina Faso.

Aider sur le long terme

Un projet pour lequel le trio a créé l’association Vivre sans frontières et qui a permis d’envoyer 300 kg de maillots, shorts, chaussures et chaussettes, chasubles ainsi que des ballons, cônes, haies et piques au centre de formation. Une centaine de jeunes, des catégories U9 à U18, ont pu bénéficier de ce matériel.

Un an après, les trois garçons ont obtenu leur BTS et poursuivent leurs études, en licence, et leurs carrières sportives. Pour Seydou, au sein des Moutons blancs football, et pour Mathieu, avec le RLP basket. « Nous avons mené à bien ce projet. Mais notre but est de continuer à les aider sur le long terme », explique Seydou Ouedraogo, formé dans ce centre burkinabé.

Une école de la vie

« Ce n’est pas qu’une académie de football. C’est aussi une école de la vie ou les jeunes apprennent la discipline et les bons comportements. Il y a de la prévention contre l’alcool et les drogues, de l’éducation sexuelle. On leur explique que plutôt que de galérer à tenter une carrière à l’étranger, il vaut mieux parfois jouer dans un bon club du pays ». Et d’expliquer : « Nous témoignons de nos expériences et tournons des vidéos pour motiver ces jeunes à mettre en application ce que leur enseigne le centre ».

Pour pouvoir continuer à collecter du matériel sportif et des chaussures, l’association est à la recherche d’une entreprise ou une association qui pourrait se charger de l’envoi.


Contact
Vivre sans frontières, tél. 06 06 41 84 54.
image

PRODIABIO

La plateforme technologique aide à l'innovation pour les ... Read More
image

Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation

Enseignement agricole. Le saviez-vous ? Parmi les élèves... Read More
image

Région Bretagne

Développer l'orientation et la formation pour l'emploi, les ... Read More
image

IPF3A

Innovation, promotion, formation agricole et agroalimentaire Read More
  • 1
  • 2

EPLEFPA Le Gros Chêne

rue de Bretagne - BP 181

56308 Pontivy cedex

02.97.25.93.10

02.97.25.63.34

epl.pontivy@educagri.fr

Lundi-Vendredi: 8h00-12h00 / 13h00-17H00

Plan EPLEFPA

Plan EPLEFPA

Cliquer pour agrandir

UA-74345972-1
UA-74345972-1