Méthanisation : à Pontivy, le lycée du Gros-Chêne a mis en route son unité et vend son biométhane

Méthanisation : à Pontivy, le lycée du Gros-Chêne a mis en route son unité et vend son biométhane Après plus d’un an de travaux dans des conditions difficiles, l’unité de méthanisation du lycée du Gros-Chêne à Pontivy (Morbihan) est opérationnelle.

Après plus d’un an de travaux dans des conditions difficiles, l’unité de méthanisation du lycée du Gros-Chêne à Pontivy (Morbihan) est opérationnelle. (©Pontivy Journal)

Après plus d’un an de travaux dans des conditions difficiles, l’unité de méthanisation du lycée du Gros-Chêne à Pontivy (Morbihan) fonctionne. La première injection de biométhane dans le réseau de gaz s’est déroulée le 19 mai 2020.

Un projet pensé il y a une dizaine d’années

Dedans, il y a même des tontes de pelouse de la Ville de Pontivy et de Pontivy Communauté… Dans quoi ? Dans l’unité de méthanisation du Gros-Chêne, le projet phare du lycée pontivyen, pensé il y a une dizaine d’années. Comme le rappelle Pauline Bellay, directrice de l’exploitation agricole du Gros-Chêne

La première étude de faisabilité date de 2012, les premiers appels d’offres de 2016. Oui, ça a été long…

Intempéries, confinement : des travaux à la Hercule Lancés en avril 2019, les travaux de cette unité ont duré plus d’un an, non sans rencontrer de grosses difficultés.

Il y a eu cet automne et cet hiver pluvieux, qui ont entraîné des difficultés pour le terrassement, pour faire les tranchées, pour enterrer les réseaux. Le terrain n’était pas stabilisé avec toute cette eau. Cela a pris beaucoup de temps, mais il fallait terrasser pour pouvoir accéder au digesteur et au déstockeur.

À lire aussi : Morbihan : derrière le buzz renard vs. poules, un poulailler bio au lycée du Gros-Chêne à Pontivy

La mise en route avait été annoncée pour novembre 2019, si tout se déroulait bien, mais… Alors que l’hiver 2020 s’achève et que la date de la première injection est fixée au 31 mars, c’est le confinement qui joue les trouble-chantiers.

Dès début mars 2020, les entreprises ne se sont plus déplacées, à cause du confinement. La partie épuration du biogaz n’était pas finalisée. On a raté la date du 31 mars 2020 pour la première injection.

Première injection de gaz le 19 mai Dès la deuxième quinzaine d’avril 2020, petit à petit, les entreprises reviennent sur le chantier de l’unité de méthanisation. Elles s’adaptent aux règles strictes liées à la crise sanitaire, en adoptant les gestes barrières.

Une nouvelle date pour la première injection de gaz est avancée : mardi 19 mai. Ces aléas de chantier, Pauline Bellay s’en souviendra longtemps…

On a terminé les travaux d’enrobé du site en même temps que l’injection ! Il fallait qu’on termine de faire l’entrée du site pour faire rentrer les matières premières dans l’unité.

L’esquisse du projet d’unité de méthanisation du lycée du Gros-Chêne de Pontivy (Morbihan) dévoilée en avril 2019, au début des travaux. (©Pontivy Journal archives)

Effluents de la ferme, déchets agroalimentaires… et un jour de cantine Désormais, l’unité de méthanisation du Gros-Chêne produit 30 Normo mètres cubes par heure de biométhane. Gaz produit par les effluents bovins et porcins de la ferme et par des apports extérieurs.

Si elle n’avait fonctionné qu’avec du fumier, elle n’aurait pas été rentable. Dès le début, nous avons fait le choix d’aller chercher les déchets des entreprises agroalimentaires du territoire. Comme les eaux de laiteries, les graisses… Aujourd’hui, ces apports extérieurs sont des tests, mais on veut renforcer et pérenniser ces partenariats avec les entreprises.

Et donc, en apport extérieur aussi, les tontes de pelouses… « Nous menons une réflexion sur les déchets de cantine, mais on verra ça un peu plus tard. »

À la recherche d’un responsable d’unité Le coût de l’unité de méthanisation s’élève à environ 2 millions d’euros. Elle est financée en majorité par le lycée du Gros-Chêne (autofinancement et prêt). Et subventionnée à hauteur de 600 000 € : 400 000 € par l’Ademe, l’agence nationale pour le développement durable et 200 000 € par la Région Bretagne.

Le lycée du Gros-Chêne est à la recherche d’un ou d’une responsable d’unité de méthanisation pour s’occuper de son installation. Renseignements auprès du lycée au 02 97 25 93 10.

Lancement des travaux de l’unité de méthanisation en avril 2019 : au loin, l’exploitation agricole du Gros-Chêne de Pontivy (Morbihan). (©Pontivy Journal archives)

Un fournisseur de gaz breton Du côté du fournisseur de gaz, le Gros-Chêne vend son biométhane 0,136 € par kilowatt heure (pris de base, qui peut varier selon la qualité des intrants et du gaz) à la société Redéo Énergies.

C’est un fournisseur de gaz breton. Le côté local, c’est ce qui nous a plu.

Un outil pédagogique La directrice de la ferme du Gros-Chêne est ravie d’avoir ce nouvel outil pédagogique à portée de mains.

On draine un nombre d’étudiants non négligeable sur le site, sans compter les formations pour adulte. C’est un nouvel atelier, un formidable outil pour étudier les questions énergétiques, environnementales…

Inauguration reportée. Le lycée du Gros-Chêne de Pontivy prévoit une inauguration de l’unité de méthanisation pour remercier ses partenaires et les entreprises. Compte tenu de la crise sanitaire, elle est remise à l’automne 2020.

Mots-clés: Pontivy-Journal

Imprimer E-mail

EPLEFPA Le Gros Chêne

rue de Bretagne - BP 181

56308 Pontivy cedex

02.97.25.93.10

02.97.25.63.34

epl.pontivy@educagri.fr

Lundi-Vendredi: 8h00-12h00 / 13h00-17H00

Plan EPLEFPA

Plan EPLEFPA

Cliquer pour agrandir