Le lycée du Gros-Chêne s'ouvre au public

Le 2e volet de la commémoration du cinquantenaire de l'établissement s'est déroulé ce week-end. Un prochain rendez-vous est prévu fin mai.

Le lycée du Gros-Chêne a 50 ans cette année et cela se fête ! Après la plantation d'un arbre du cinquantenaire en février dernier, l'établissement a ouvert ses portes au public, samedi, avant un prochain rendez-vous prévu le 28 mai, point d'orgue des festivités.

« Il reste des places »

Cette ouverture à tout public « a pour objectif la découverte du lycée sur toutes ses facettes et d'en montrer l'évolution », déclare Laurent Chevalier, le proviseur. Les élèves viennent de tout le Grand Ouest pour l'une des diverses formations : laboratoire, agroalimentaire, commerce, tourisme et forêt. C'est aussi un lycée d'enseignement général dont les performances de la section football ont atteint les sommets. Le proviseur « confirme une stabilité d'effectif », mais souligne « qu'il reste des places en agroalimentaire ».

L'origine de l'établissement

Les curieux ont ainsi découvert l'historique de cet établissement emblématique de la ville.

Directeur de l'exploitation depuis 1995, Daniel Le Couviour est entré dans l'établissement en 1979. Il résume la genèse du lycée : l'achat du manoir du Gros-Chêne entouré de 52 ha par la ville de Pontivy en 1960. Arrive la loi Pisani, du nom d'Edgard Pisani, ministre de l'Agriculture de l'époque, qui décrète la construction d'un lycée public d'enseignement agricole dans chaque département. Le site du Gros-Chêne est retenu pour le Morbihan. Le processus est en marche et la première rentrée aura lieu en novembre 1965.

Restauration du manoir

Mais le manoir - situé en contrebas du lycée agricole - est en ruines. Il abrite même un certain temps un élevage de lapins ! L'argent manque pour sa restauration... « Il faut plus parler de reconstruction que de restauration », explique Jean-Pierre Guéguen, professeur d'histoire-géo et membre actif de l'association Les amis du Gros-Chêne. Cette dernière retape entièrement - avec le renfort du centre FPA (formation professionnelle des adultes), du lycée du Blavet de Pontivy et d'un chantier d'insertion - ce manoir du XVe siècle. En 1994, l'association reçoit un prix national pour son engagement. En 2009, un magasin de produits fermiers y ouvre ses portes.

Journée des retrouvailles fin mai

Le point d'orgue du cinquantenaire du samedi 28 mai sera la journée des retrouvailles. L'association Les anciens du Gros-Chêne est présidée par Philippe Naras, élève de 1984 à 1988. Il est secondé par Jean Le Bihan, vice-président, mais aussi par Alain Le Fur et Denis Laumonier, deux élèves de la première rentrée en 1965. Ils ont concocté le programme suivant : à 17 h, photo officielle des pionniers, suivie d'un repas de gala et soirée dansante à la Halle Safire

Inscriptions pour la soirée : en ligne sur le site internet du lycée ou par téléphone auprès de Roseline Gargam au 02 97 25 93 12.

Mots-clés: association, anciens

image

PRODIABIO

La plateforme technologique aide à l'innovation pour les ... Lire +
image

Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation

Enseignement agricole. Le saviez-vous ? Parmi les élèves... Lire +
image

Région Bretagne

Développer l'orientation et la formation pour l'emploi, les ... Lire +
image

IPF3A

Innovation, promotion, formation agricole et agroalimentaire Lire +
  • 1
  • 2

EPLEFPA Le Gros Chêne

rue de Bretagne - BP 181

56308 Pontivy cedex

02.97.25.93.10

02.97.25.63.34

epl.pontivy@educagri.fr

Lundi-Vendredi: 8h00-12h00 / 13h00-17H00

Plan EPLEFPA

Plan EPLEFPA

Cliquer pour agrandir

UA-74345972-1
UA-74345972-1